Panification fiscale - changements 2020 et autres éléments à prendre en considération

Panification fiscale – changements 2020 et autres éléments à prendre en considération

 

 

 
Comme il reste encore, à la date de rédaction de cet article, un trimestre pour agir en vue de réduire ses impôts 2020 et si pour vous tout comme pour Keynes, le célèbre économiste britannique (1883-1946), “éviter de payer des impôts est la seule recherche intellectuelle gratifiante” ou si vous voulez simplement projeter vos futurs impôts au plus proche de la réalité, vu les nombreux changements que nous connaissons tous suite à la crise sanitaire, il ne faudra tout de même pas oublier de prendre en considération quelques changements afin de ne pas fausser vos calculs :

I. Modifications au niveau cantonal (VD) :

1. Le coefficient cantonal passe de 154.5 à 156. A noter qu’il sera à 155.0 en 2021.

2. Augmentation du plafond de déduction des frais de garde pour enfants. Il passe de fr. 7100 à fr. 9100).

3. Augmentation de la déduction pour assurance maladie. Elle passe de fr. 2200 à fr. 2400 pour les personnes seules et de fr. 4400 à fr. 4800 pour les couples mariés. Cependant, jusqu’à concurrence de frais payés, ce qui n’était pas le cas avant (donc le subside à prendre en considération).

4. Augmentation de la déduction sociale pour contribuable modeste à fr. 2000 pour les couples mariés et fr. 1000 pour les familles monoparentales. Ceci pour atténuer l’effet du point 3. pour ceux qui touchent des subsides.

5. Pour les association, une baisse est à prévoir au niveau de l’imposition du capital. Le seuil passe de fr. 56’000 à fr. 200’000.

II. Modifications au niveau national (touchent tous les cantons et l’impôt fédéral) :

1. pour les projets immobiliers, les frais de démolition pour une construction de remplacement seront déductibles. Ces frais ainsi que ceux destinés à économiser de l’énergie seront d’ailleurs reportables sur les deux périodes fiscales suivantes si nécessaire.

2. Les diverses mesures RFFA, très spécifiques à étudier attentivement pour les entreprises qui pourraient être concernées (patent box, déductions R&D, baisse des taux d’imposition des personnes morales).

III. Divers

1. Le changement de pratique suite à la jurisprudence du tribunal fédéral du 16.12.2019 quant à la déduction de pénalité bancaires suite à une rupture d’un contrat hypothécaire. En effet, en cas de changement de banque ou de remboursement anticipé, l’indemnité ne sera plus déductible. La pénalité est déductible à titre d’intérêt passif uniquement si vous restez dans la même banque. Par contre, en cas de remboursement pour des raisons de vente, la pénalité reste déductible au niveau de l’impôt spécial sur le gain immobilier.

2. Pour l’immobilier dans le Canton de Vaud, déjà en place depuis la période fiscale 2019 mais à ne pas oublier, les changement relatifs aux forfaits de frais d’entretien d’immeuble et du taux d’adaptation de la valeur locative qui grimpe de 1%.

3. La prévoyance étant un moyen d’optimisation très efficace (3a, rachat de 2ème pilier), n’oubliez pas de ne pas trop tarder avant de prendre des mesures, la transaction devant être effectuée dans l’année fiscale concernée.

4. Les éventuels changements de situation liés au COVID (revenus, frais professionnels dans certains cas).

Donc faites chauffer vos calculettes ou prenez contact avec nous pour un coup de main !